Le CCPSA accueille son premier membre certifié en vertu du protocole d’entente avec le Safety Institute of Australia

Après avoir travaillé pendant 20 ans dans l'industrie pétrolière et gazière un peu partout dans le monde, le nouveau PSAC Nic Aulmann est sur le point de quitter Calgary pour s’installer à Medicine Hat, en Alberta. Il amorcera une nouvelle carrière en tant que conseiller en sécurité du personnel et en hygiène industrielle pour la société CF Industries, un leader mondial dans la transformation du gaz naturel en azote.

Originaire d’Australie, Nic possède une vaste expérience en matière de santé et de sécurité au travail qui a débuté lorsqu’il était officier dans la Marine royale australienne. Ayant constaté à l’époque que les pratiques de sécurité étaient déficientes, il a voulu se réorienter vers la sécurité maritime pour aider à résoudre ces problèmes. Malheureusement, lorsque Nic a quitté la marine pour trouver un emploi au civil, les employeurs ne voyaient pas d’un œil favorable son expérience dans la marine. Il s’est donc inscrit à l’université pour devenir infirmier. Il a ensuite commencé sa carrière en tant qu’infirmier en santé du travail dans le secteur pétrolier et gazier pour diverses entreprises dans le monde.

Nic a également poursuivi ses études pendant qu’il travaillait, et a été le premier infirmier australien à obtenir une maîtrise en médecine du travail ainsi qu’une maîtrise en hygiène du travail et en toxicologie. En 2015, il a obtenu sa certification du Safety Institute of Australia (SIA) en tant que Certified Chartered OHS Professional (ChOHSP).

En 2014, Nic a été parrainé pour venir au Canada en tant que responsable de la SST/E pour une société pétrolière et gazière à Calgary. Cependant, il a perdu son emploi en raison du ralentissement économique que connaissait ce secteur. Il s’est ensuite rendu compte qu’il n’était pas facile de décrocher un nouveau poste puisqu’il n’avait pas beaucoup d’expérience professionnelle au Canada. Les entreprises ne considéraient pas son expérience à l’échelle internationale de la même manière que l’expérience d’un candidat ayant travaillé au Canada plus longtemps.

En lisant que le CCPSA avait conclu un protocole d’entente avec le SIA l’année dernière, il a décidé de présenter sa demande pour obtenir la certification PSAC®. Il savait qu’il aurait de meilleures chances de trouver un emploi avec ce titre de compétence puisque c’était le niveau d’expérience recherché pour les postes auxquels il avait postulé. Nic a obtenu sa certification à la fin de 2018, ce qui l’aidera dans ses nouvelles fonctions au sein de CF Industries.

Il est fier de détenir la certification PSAC® et estime que toutes les personnes travaillant dans le domaine de la sécurité devraient détenir une certification professionnelle. Nic a précisé que « le fait d’avoir un plus grand soutien de la part des pairs parmi les professionnels en SST permettra de renforcer notre industrie et de mieux travailler ensemble. »

Nic espère que la certification PSAC® continuera de gagner en reconnaissance et en importance, et il estime que le protocole d’entente avec le SIA est un pas de plus vers la création de plus amples possibilités pour que les titres de compétence des professionnels en SST soient reconnus dans le monde entier.

Le CCPSA a signé un protocole d’entente avec le Safety Institute of Australia (SIA) en 2018. Cette entente permet de reconnaître les certifications COHSProf et ChOHSP afin de simplifier l’accès au processus de certification PSAC®. Pour en savoir plus sur le protocole d’entente entre le CCPSA et le SIA, cliquez ici.