Carrières et offres d’emplois

Possibilités de carrière

Bien que le Conseil d’administration du CCPSA encourage vivement le titre CRSP®/PSAC® comme une exigence minimale pour pourvoir aux emplois à temps plein en SST, il accepte l’affichage d’offres d’emploi sans cette condition.
 
L’affichage d’offres d’emploi a augmenté régulièrement sur le site du CCPSA, qui est considéré comme un emplacement privilégié pour tous les secteurs d’emploi au Canada.
 
En plus d’offrir des possibilités d’avancement professionnel aux CRSP®/PSAC®, les candidats aspirants à la certification sont nombreux à visiter la section Carrières en SST. Ces derniers sont souvent de récents diplômés en SST ou des immigrants ayant une solide expérience en SST à la recherche d’un emploi afin de pouvoir éventuellement satisfaire aux exigences minimales de certification.

Dans certaines situations, un employeur peut rechercher des connaissances et des compétences spécifiques en SST qui nécessitent ou non l’embauche d’un CRSP®/PSAC®. Puisque beaucoup de CRSP®/PSAC® détiennent aussi d’autres titres de compétence, l’affichage de vos emplois sur notre site permet d’atteindre un nombre important de professionnels.

  • Human Resources/Occupational Health & Safety Advisor

    Regional District of Okanagan-Similkameen

    The Regional District of Okanagan-Similkameen is currently recruiting a regular, full-time Human Resources/Occupational Health and Safety Advisor to join our team. Reporting to the Manager of Human...

    Province: British Columbia

    Afficher: Juillet 30, 2020

    Date de clôture: Août 14, 2020

  • OH&S Consultant

    Act First Safety

    Do you want to help ensure workers go home safely at the end of the day? We’re looking for an enthusiastic, knowledgeable, and dedicated individual that is a good fit for our team. Your value-...

    Province: Ontario

    Afficher: Juillet 27, 2020

    Date de clôture: Septembre 26, 2020

  • Technical Leader, Safety

    Canada Energy Regulator

    Régie de l'énergie du Canada
    Calgary (Alberta)
    EN-ENG-05, NB-12 - Équivalence indiquée au numéro 1 sous « Autres renseignements »
    Permanent
    116 589 $ à 141 851 $

    Pour obtenir plus de renseignements sur l'organisme, veuillez visiter Régie de l'énergie du Canada

    Date limite : 5 août 2020 - 23 h 59, heure du pacifique

    Qui est admissible : Personnes résidant au Canada ainsi que les citoyens canadiens résidant à l'étranger.

    Postuler en ligne

    Messages importants

    Nous sommes aussi engagés à instaurer un milieu de travail inclusif et exempt d’obstacles, dès le processus de sélection. Si vous avez besoin de mesures d’adaptation à une étape ou une autre du processus d’évaluation, veuillez envoyer un message à l’adresse indiquée ci-dessous sous la rubrique Personnes-ressources pour en faire la demande. Les renseignements reçus au sujet de mesures d’adaptation seront traités confidentiellement.

    Mesures d’adaptation en matière d’évaluation

    Les candidats autochtones sont invités à se déclarer comme tels, car la Régie de l’énergie du Canada pourrait leur accorder une préférence à des fins d’équité d’emploi. Un Autochtone est un Indien de l’Amérique du Nord ou un membre d’une Première Nation, un Métis ou un Inuit. Les Indiens de l’Amérique du Nord et les membres d’une Première Nation comprennent les Indiens des traités de même que les Indiens inscrits et non inscrits. Veuillez noter qu’il faut remplir un formulaire d’affirmation d’affiliation autochtone.

    La Régie de l’énergie du Canada est à l’œuvre afin d’assurer l’acheminement de l’énergie en toute sécurité partout au pays. Elle examine les projets de mise en valeur des ressources énergétiques et communique de l’information importante sur l’énergie, tout en appliquant des normes de sécurité et environnementales comptant parmi les plus strictes au monde. Elle emploie quelque 500 personnes à son bureau national situé à Calgary, en Alberta, et à ses bureaux régionaux de Montréal, Vancouver et Yellowknife.

    La Régie de l’énergie du Canada est reconnue parmi les 100 meilleurs employeurs au Canada dans le cadre d’un concours national sélectionnant des employeurs qui donnent le ton dans leur secteur respectif en offrant un milieu de travail exceptionnel à leurs employés.

    Tâches

    Relevant du directeur de la sécurité et de la prévention des dommages, dans le Secteur des opérations sur le terrain, le chef technique de la sécurité applique des connaissances spécialisées pour conseiller le personnel et les commissaires de la Régie de l’énergie du Canada, les sociétés réglementées, d’autres parties prenantes et le public en ce qui a trait aspects reliés à la sécurité au travail, à la sécurité des procédés, aux systèmes de gestion connexes et à la culture de sécurité, afin de remplir le mandat de surveillance de la sécurité qui est conféré à la Régie par la loi. Cela comprend ce qui suit :
    • surveillance de la sécurité au travail et de la sécurité des procédés pour la construction, l’exploitation et la cessation d’exploitation des installations et projets réglementés par la Régie;
    • soutien de l’élaboration et de la réalisation des activités de vérification de la conformité et d’exécution, notamment inspections, réunions sur la conformité, évaluations des demandes et modes de suivi des incidents;
    • application des connaissances sur les normes et pratiques exemplaires de l’industrie;
    • contribution au cadre, au processus et aux méthodes de surveillance (inspections, réunions sur la conformité, modes de suivi des incidents et des activités non autorisées, systèmes de gestion, tendances et analyses statistiques, analyse et gestion des risques professionnels, équipement de protection individuelle, manutention, sécurité au travail, sécurité des procédés, culture de sécurité et stratégies de mobilisation) pour promouvoir la sécurité, entre autres, des personnes qui vivent et travaillent à proximité des activités et infrastructures réglementées par la Régie;
    • autres tâches connexes reliées à l’avancement de la surveillance de la sécurité.

    Travaillant en étroite collaboration avec le directeur, d’autres chefs techniques et spécialistes en chef dans le domaine et les gestionnaires de programmes de conformité, le chef technique de la sécurité fournit de l’encadrement technique aux employés et participe activement à leur perfectionnement professionnel afin d’assurer l’excellence en surveillance de la sécurité à la Régie. Cela inclut le soutien de la communauté de pratique en santé et sécurité. Le chef technique de la sécurité analyse régulièrement l’environnement externe et surveille les activités internes afin d’être au courant des questions émergentes pouvant intéresser l’organisation, et d’inciter cette dernière à prendre des mesures proactives à cet égard. Les fonctions du poste mettent en équilibre les intérêts stratégiques et tactiques de la Régie en ce qui a trait à la surveillance de la sécurité, selon un système de gestion et suivant les principes et démarches de la culture de sécurité.

    Le poste exige de fortes aptitudes verbales, écrites et analytiques axées sur la stratégie, le leadership en réglementation, de même que sur l’élaboration et la prestation de l’excellence technique pour les préventionnistes de la Régie. Le titulaire peut participer activement à des comités externes et peut représenter la Régie à des forums de l’industrie comme l’Association canadienne de pipelines d’énergie; il mobilise les organisations de l’industrie, d’autres organismes de réglementation, les peuples et organisations autochtones ainsi que le public.

    Le chef technique de la sécurité peut, à l’occasion, être appelé à mener des inspections ou des visites sur place, des réunions sur la conformité ou des activités de mobilisation à divers endroits, parfois éloignés et sur des terrains variés.

    Intention du processus

    Un répertoire de candidats qualifiés pourrait être constitué. Les candidats qualifiés pourraient se voir offrir un poste similaire, temporaire, permanent ou par intérim, à un échelon équivalent ou inférieur. La nomination sera fondée sur les résultats de l’évaluation des qualités essentielles ou des qualités essentielles et des qualités constituant un atout, ainsi que sur l’étendue et la profondeur de l’expérience.

    Postes à pourvoir : 1

    Les renseignements que vous devez fournir

    Votre curriculum vitae.

    Une lettre d'accompagnement en 1 200 mots (maximum)

    Afin que votre candidature soit retenue, votre demande doit clairement décrire comment vous répondez aux énoncés suivants (qualifications essentielles)

    Études : Diplôme d’une université reconnue en génie, en sécurité des procédés, en sécurité professionnelle, en hygiène du travail ou dans un domaine lié aux fonctions du poste.

    Équivalence des diplômes

    Expérience :

    E1 Expérience de niveau expert en sécurité professionnelle ou en sécurité des procédés (10 années ou plus d’expérience directe et récente dans le secteur, avec une combinaison d’expérience de la direction et d’expérience pratique sur le terrain) dans le secteur pétrolier et gazier ou dans le domaine de la réglementation du pétrole et du gaz.

    E2 Expérience appréciable et récente de la liaison avec le public, l’industrie, les peuples autochtones ou le gouvernement en ce qui concerne la sécurité des travaux de construction, de l’exploitation et de la cessation d’exploitation des pipelines ou d’autres activités pétrolières et gazières en amont, à mi-chemin ou en aval.

    E3 Expérience directe et récente de travail relié à l’élaboration ou à la surveillance réglementaire de systèmes de gestion de la sécurité

    E4 Expérience appréciable et récente en encadrement de personnel de la sécurité professionnelle ou de la sécurité des procédés, y compris en ce qui a trait aux questions pratiques sur le terrain, à tous les niveaux, dans l’ensemble d’une organisation

    Nota : Aux fins du processus de dotation, le terme « appréciable » suppose plusieurs années de responsabilités croissantes de plus en plus complexes. Expérience récente = expérience suffisamment récente pour permettre au candidat d’assumer son rôle de façon autonome.

    Les énoncés suivants seront utilisés / évalués à une date subséquente (essentiels à l'emploi)

    Anglais essentiel

    Renseignements sur les exigences linguistiques

    Compétences organisationnelles et opérationnelles

    CO1 Leadership et travail d’équipe — Niveau de compétence : Orientation/Façonnement
    • Encadre les autres dans la prise de décisions efficaces et opportunes et élimine les obstacles qui nuisent à l’amélioration.
    • Assume un rôle de leader dans la promotion du travail d’équipe et la création de partenariats.

    CO2 Responsabilité et priorité des résultats — Niveau de compétence : Façonnement
    • Assume la responsabilité de cerner et de résoudre les lacunes et les problèmes d’importance pour l’ensemble de la Régie.

    CO3 Initiative et adaptabilité aux changements — Niveau de compétence : Façonnement
    • Met au point des concepts et des théories pour assumer les nouveaux défis.

    CO4 Gestion de processus et de projets — Niveau de compétence : Orientation
    • Détermine, de manière efficace, les attributions dans le cadre de projets, la priorité des processus et la répartition des ressources entre les secteurs d’activité.

    CO5 Communication orale — Niveau de compétence : Orientation
    • Formule clairement de vive voix des notions techniques destinées à des auditoires du niveau de la direction.

    CO6 Communication écrite — Niveau de compétence : Orientation
    • Formule clairement par écrit des notions techniques destinées à des auditoires du niveau de la direction.

    Compétences techniques :

    CT1 Vérification de la conformité — Niveau de compétence : Façonnement
    • Donne à l’organisation une orientation générale concernant les pratiques, compétences, ressources et politiques en matière de surveillance de la sécurité.
    • Influence les stratégies de réglementation et l’amélioration ou la création de nouvelles pratiques en matière de surveillance de la sécurité en tenant compte des implications sociétales et techniques.

    CT2 Méthodes d’enquête — Niveau de compétence : Orientation/Façonnement
    • Dirige le personnel de la Régie dans la mise en pratique des apprentissages pour élaborer et maintenir des méthodes uniformes et courantes en matière de surveillance technique et de sécurité.

    Définition des niveaux de compétence

    Orientation : Connaît bien et maîtrise la compétence. Peut influencer et guider les autres dans sa mise en pratique.
    Façonnement : Est reconnu comme expert. Façonne l’orientation de la Régie en ce qui concerne la compétence.

    Les énoncés suivants pourraient être utilisés / évalués à une date subséquente (pourraient être nécessaires à l'emploi)

    Qualités constituant un atout

    QA1 Certificat de compétence pertinent ou titre professionnel en règle, par exemple :
    o membre en règle du Conseil canadien des professionnels en sécurité agréés et certification valide de Professionnel en sécurité agréé du Canada (PSAC)®;
    o Certified Health and Safety Consultant;
    o ingénieur;
    o hygiéniste industriel agréé;
    o hygiéniste du travail agréé.

    QA2 Expertise ou diplôme d’études supérieures en élaboration, mise en œuvre, maintien, évaluation et amélioration de politiques relatives à la sécurité, de systèmes de gestion et de programmes dans le secteur pétrolier et gazier

    QA3 Expertise ou diplôme d’études supérieures dans un domaine connexe, tel que technique de sécurité-incendie, sécurité des procédés, hygiène du travail ou santé au travail

    QA4 Expérience récente et directe relative à des systèmes de gestion en santé et sécurité au travail (OHSAS 18001 ou CAN/CSA-Z1000-14) ou à des systèmes de sécurité des procédés

    QA5 Expérience récente et directe en travail d’exploration ou de mise en valeur du pétrole et du gaz (en mer ou sur terre), incluant des installations de prospection géosismique, de forage, de production ou de traitement

    QA6 Expérience récente et directe dans un rôle de surveillance réglementaire

    Conditions d'emploi

    1) Accepter de se soumettre à une vérification afin d’obtenir la cote de fiabilité, et maintenir cette cote. (La cote de sécurité de niveau secret peut être exigée pour certains postes, et les titulaires doivent alors se soumettre à une vérification de la sécurité, obtenir cette cote et la maintenir.)
    2) Se conformer au Code de conduite des employés de la Régie de l’énergie du Canada.
    Nota – Il est fortement recommandé aux candidats éventuels de prendre connaissance du code de conduite avant de postuler. Le document est accessible à partir du site Web de la Régie de l’énergie du Canada à l’adresse http://www.cer-rec.gc.ca/code-regissant-conduite.
    3) Accepter et être capable de voyager et de faire des heures supplémentaires au besoin.
    4) Consentir à changer d’équipe ou de secteur, selon les exigences opérationnelles ou à mesure que sont établis les besoins de perfectionnement individuels.

    Autres renseignements

    La fonction publique du Canada s’est engagée à se doter d’un effectif compétent qui reflète la diversité de la population canadienne qu’elle dessert. Nous favorisons l’équité en matière d’emploi et vous encourageons à indiquer dans votre demande d’emploi si vous appartenez à un des groupes désignés.

    Renseignements sur l’équité en matière d’emploi

    1. Le système de classification de la Régie de l’énergie du Canada est différent de celui de la fonction publique dans son ensemble. À des fins de dotation, ce poste de niveau NEB-12 correspond à peu de choses près à un poste de niveau EN-ENG-05 pour la rémunération seulement. Les avantages offerts, y compris l’aide à la réinstallation, peuvent différer considérablement de ceux qui sont offerts dans l’ensemble de la fonction publique. Le poste est assujetti à la convention collective de l’Institut professionnel de la fonction publique du Canada applicable à la Régie de l’énergie du Canada.

    2. Exigences liées à la candidature : Les candidats doivent présenter, d’ici la date limite, un curriculum vitæ et une lettre d’accompagnement qui démontrent clairement qu’ils possèdent les qualités essentielles concernant les études et l’expérience. Il est fortement conseillé aux candidats de démontrer qu’ils possèdent aussi les qualités constituant un atout. Ces dernières peuvent être utilisées à tout moment au cours du processus de sélection (présélection, évaluation ou les deux). Le défaut de fournir des renseignements suffisants entraînera le rejet de la candidature.

    NOTA – Les candidats doivent fournir dans leur demande une adresse électronique valable et fonctionnelle en tout temps. Ils doivent s’assurer que la boîte de réception de courriel ne filtre pas les messages d’expéditeurs inconnus. Les communications à des fins d’évaluation se feront par courriel, qu’il s’agisse par exemple de l’envoi d’une invitation à une épreuve écrite ou à une entrevue. Les résultats du processus d’évaluation seront transmis de la même façon.

    3. Évaluation : L’évaluation des candidatures peut se faire à l’aide d’un ou de plusieurs moyens parmi les suivants : demande d’emploi, examen écrit, épreuves normalisées, présentation orale, entrevue, séances de jeu de rôle, évaluation du rendement, vérification des références, interactions avec le personnel interne durant le processus de sélection et connaissances personnelles. Une sélection descendante pourrait être utilisée à n’importe quelle étape du processus de sélection.

    4. Exigences à remplir : Les candidats doivent posséder toutes les qualités essentielles et satisfaire aux conditions d’emploi pour être nommés à ce poste. Une personne peut être nommée au poste même si elle ne possède pas toutes les qualités constituant un atout, ni même aucune, et si elle ne satisfait pas aux exigences opérationnelles ou ne répond pas aux besoins organisationnels. Cependant, il est préférable de satisfaire à ces critères, car ils peuvent constituer un facteur déterminant dans le choix du titulaire.

    5. Salaire : Au 1er novembre 2019, NEB-12 : de 116 589 $ à 141 851 $ (en cours de révision)

    D’autres formes de rémunération peuvent être accordées par la Régie de l’énergie du Canada en sus du salaire, dont l’admissibilité est établie conformément aux dispositions stipulées dans la convention collective ou les conditions d’emploi pour la durée précisée :
    • une indemnité pour Calgary représentant 4,95 % du salaire de base versée toutes les deux semaines;
    • une rémunération liée au rendement annuel, composée en partie du rendement personnel (60 % du montant) et du rendement de l’organisation (40 % du montant);
    • une indemnité de marché annuelle (réservée à certains postes opérationnels) s’applique à ce poste; elle est payable en deux versements semestriels.

    6. Conditions d’emploi : Le poste est classé dans l’unité de négociation représentée par l’Institut professionnel de la fonction publique du Canada.

    7. Preuves de scolarité : Des preuves de scolarité sont exigées avant la nomination. Les candidats qui ont fait leurs études à l’extérieur du Canada doivent faire évaluer leurs certificats ou diplômes en fonction des normes d’éducation au Canada. Prière de communiquer avec le Centre d’information canadien sur les diplômes internationaux pour obtenir de plus amples renseignements à ce sujet (https://www.cicdi.ca/1/accueil.canada).

    Les équivalences accordées par les autorités provinciales canadiennes en ce qui a trait aux diplômes (baccalauréats) d’études appliquées des collèges et instituts de technologie (p. ex., en Ontario, en Colombie-Britannique, en Alberta et au Manitoba) doivent toujours être acceptées comme diplômes correspondant aux baccalauréats décernés dans les provinces concernées.

    8. Besoins organisationnels futurs : La Régie de l’énergie du Canada est déterminée à se doter d’un effectif compétent et diversifié, qui est représentatif de la population canadienne. Suivant sa stratégie visant l’atteinte des objectifs en matière d’équité d’emploi, elle peut limiter sa sélection à des candidats ayant indiqué leur appartenance à l’un des groupes désignés suivants : Autochtones*, minorités visibles.

    Les candidats autochtones sont invités à se déclarer comme tels, car la Régie de l’énergie du Canada pourrait leur accorder une préférence à des fins d’équité d’emploi.

    * Un Autochtone est un Indien de l’Amérique du Nord ou un membre d’une Première Nation, un Métis ou un Inuit. Les Indiens de l’Amérique du Nord et les membres d’une Première Nation comprennent les Indiens des traités de même que les Indiens inscrits et non inscrits. Veuillez noter qu’il faut remplir un formulaire d’affirmation d’affiliation autochtone.

    9. Bureau principal — Calgary (Alberta) : 517, Dixième Avenue S.-O., bureau 210.

    Préférence

    La préférence sera accordée, dans l’ordre suivant, aux anciens combattants et aux citoyens canadiens, à l’exception d’un poste situé au Nunavut, où les Inuits du Nunavut seront nommés en premier.

    Renseignements sur la préférence aux anciens combattants

    Nous remercions d'avance ceux et celles qui auront soumis une demande d'emploi, mais nous ne contacterons que les personnes choisies pour la prochaine étape de sélection.

    Personnes-ressources

    Services des ressources humainescer.hr@cer-rec.gc.ca

    The CER requires applicants to submit their application online. Applications received via email will be rejected. Please submit your application by clicking “Apply Online”. Thank you.

    La Régie exige que les candidats posent leur candidature en ligne. Les candidatures transmises par courriel seront rejetées. Veuillez cliquer sur « Postuler en ligne » pour présenter votre candidature. Merci.

    Postuler en ligne

    Province: Alberta

    Afficher: Juillet 22, 2020

    Date de clôture: Août 05, 2020

  • If you are committed to public service, enjoy collaborating with others, share our values and have a desire to learn and grow, join The City of Calgary. City employees deliver the...

    Province: Alberta

    Afficher: Juillet 20, 2020

    Date de clôture: Juillet 29, 2020